Cergy-Pontoise (95)

Grand Centre, territoire d'articulations
Vivre dans un quartier animé
La dalle comme diffuseur du paysage

Les orientations qui ont été prises permettent d’inscrire le projet de requalification de Grand Centre à  toutes les échelles.

A l’échelle du grand territoire Nord-Ouest, l’agglomération de Cergy Pontoise représente, de Paris au Havre, une étape sur l’axe de développement des prochaines décennies que représente la vallée de la Seine.

Le projet de Ligne Grande Vitesse, l'édification du canal Seine-Nord, l'aménagement du futur port d'Achères et l'arrivée du centre de conservation du patrimoine à Neuville sont à considérer dans leurs impacts sur l'accessibilité de Cergy Pontoise, son rayonnement et son attractivité à l’échelle nationale.

Structurer la ville autour du mail des universités
Grand Centre dynamique

A l'échelle de l'agglomération, il s’agit d’opérer un renouvellement du quartier basé à la fois sur le maintien et l’intensification des caractéristiques qui font la richesse de la ville  et le passage d’une ville banalisée, support privilégiée du centre commercial à un véritable centre-ville.

Plus que la poursuite d’une logique d’acupuncture, notre stratégie d’aménagement cherche à inscrire le projet d’aménagement dans un équilibre situé entre la densification et le respect de l’armature verte rayonnante. 

Ainsi, nous pensons qu’il est tout à fait envisageable de pratiquer une intensification conséquente dans le respect des caractéristiques de la ville jardin.

Habiter la dalle, activer Grand Centre et retrouver le paysage sont les différents objectifs que nous nous sommes fixés.

Axonométrie globale

La création de 3000 logements, de 16 ha d'espaces verts publics supplémentaires , d'activités, d'équipements et de commerces de proximité  qui font aujourd'hui défaut sur le territoire devient possible et devrait permettre de répondre aux besoins des habitants, salariés et étudiants de ce quartier au potentiel inépuisable.

Parvis de la gare de Cergy prefecture, demain
Coupe de principe sur la gare, du boulevard de l'hautil à la rue des trois fontaines

Le projet se nourrit des réflexions des habitants et usagers issues des différents ateliers menés par Respublica, bureau d’études en charge de la concertation citoyenne, sous le pilotage de la CACP.

Les usagers du Grand Centre ont été invités à donner leur avis sur le plan d’aménagement de référence. Donner la parole à tous, permettre aux usagers du Grand Centre d’être acteurs de leur territoire était le point de départ de cette démarche.

 

A travers les dires et les regards des habitants, étudiants, salariés, collégiens, usagers, le projet s’est peu à peu précisé. Ce moment d’échanges organisé autour de «marches exploratoires» et d’ateliers de travail mêlant les différents publics a constitué pour nous un véritable matériel pour travailler notamment sur les ambiances et identités à donner aux futurs quartiers, sur ce qui est acceptable en termes de densité ou d’animation par exemple.

Ces éléments ont été partagés et sont constitutifs de notre réflexion, et permettront notamment de se projeter dans le Grand Centre de 2030.

Ateliers de concertation avec les habitants

D'ici à 2020, le développement de l'agglomération et la hausse de fréquentation des transports en commun laissent présager une augmentation d'environ 2 000 voyageurs/jour. Afin de tirer parti de ces flux très importants et d'améliorer l'image de cette porte d'entrée majeure de l'agglomération, la gare doit être réorganisée en profondeur.

L'accessibilité, la visibilité, la fluidité des échanges et des services aux usagers sont à améliorer. L'intégration de commerces et de services, la décongestion de la gare routière et la création d'un nouvel accès aux quais face à l'université seront des éléments majeurs pour l'attractivité du Grand Centre.

Parvis de la gare de Cergy prefecture
Habiter les trois fontaines
Ilot du verger, vue depuis la grand place